Encicla, d’un projet pilote étudiant à 38 000 utilisateurs quotidiens !

Date: 18 juin 2016
Cat: Colombie, Vélo

Bogota, capitale de la Colombie, est connue à travers le monde comme LA ville avec la culture vélo. Plus de 6% des trajets quotidiens de ses habitants sont, aujourd’hui, fait à vélo. Medellin, deuxième ville économique du pays, est surtout connue pour ses grands projets d’infrastructures innovants (Métrocables urbains, BRT, systèmes intégrés ou encore escalators urbains). Pourtant, depuis 2011, Medellin travaille sur de nouveaux programmes de mobilité urbaine durable comme encicla ; un système de vélo publique partagé !

Découvrons ensemble ce projet lancé initialement par des étudiants d’EAFIT (Université de Medellin) !

Bandeau (1)

Encicla est un service public de vélo partagé du type vélib à Paris ou ecobici à CDMX (Mexico city) proposé par l’Area Metropolitana Valle de Aburra (la zone métropolitaine de la vallée de Aburra)*.

Ce service est disponible dans 2 municipalités de l’agglomération : Medellin et Sabaneta.

Assez récent à Medellin, ce service fut lancé à grande échelle suite à un projet pilote mené par des étudiants de l’université EAFIT** en 2011.

Untitled-4 copy

Comment cela fonctionne ?

  • Les vélos sont mis à disposition des utilisateurs à des endroits clés de la ville où les conditions de circulation sont idéales (surfaces plates, pistes cyclables,…)
  • Les utilisateurs utilisent la carte existante de transport CIVICA et/ou s’inscrivent au service en envoyant une copie de leur papier d’identité.
  • L’utilisateur peut utiliser un vélo gratuitement pendant 1 heure.
  • Le service est disponible du lundi au vendredi de 5h30 à 19h00 – Pour information, les écoliers de Medellin commencent l’école à 6h00 du matin.

Pour faciliter la vie des utilisateurs, encicla propose également une application gratuite disponible sur Android qui permet :

  • De localiser les stations les plus proches.
  • De connaître le nombre de vélos disponibles sur le rack.
  • De connaître le nombre de places disponibles sur le rack.
test

Et l’Area Metropolitana Valle de Aburra va plus loin avec 3 programmes pour encourager l’utilisation du vélo :

  • Al trabajo en Cicla (au travail à vélo) : ce programme promeut l’utilisation du vélo pour aller au travail tous les mercredis. Ils facilitent la mise en place de caravanes de vélos pour aller facilement des centres économiques aux centres résidentiels. 
  • Al colegio en Cicla (à l’école à vélo) : ce programme lancé initialement par la ville de Bogota a pour but de promouvoir l’utilisation du vélo pour aller à l’école. Les enseignants sont formés en conséquence et dispensent des cours de : culture cycliste, histoire du vélo, fonctionnement et réparation d’un vélo, sécurité routière et comportement à adopter lors de déplacements cyclistes. 
  • La escuela del Bici (l’école du vélo) : ce programme permet au plus grand nombre d’apprendre à se servir d’un vélo et il ne s’adresse pas qu’aux jeunes enfants ! En effet, beaucoup d’adultes n’ont pas eu la chance d’apprendre à utiliser un vélo.


test

Et aujourd’hui, ENCICLA en chiffre c’est :

  • 38 000, le nombre d’utilisateurs actifs
  • 10, taux d’utilisation des vélos
  • 42 km de ciclorutas.
  • 51 : le nombre de stations disponibles (32 automatiques / 2 manuelles)
  • + de 2300 de tonnes d’émission de CO2 évitées

Et encicla fut le déclencheur pour l’utilisation du vélo privé comme mode de transport urbain. Avant son installation en 2012, on estimait la part du vélo sur les transports urbains quotidiens à moins de 0,5%. Aujourd’hui, ce chiffre a augmenté de 300% et frôle les 2% !


feb-2016-nuevo-record-2

Quels sont les facteurs clés de succès de ce projet ?

  • « Nous avons décidé d’avoir des stations très proches, géographiquement parlant. Si un utilisateur ne trouve pas de vélos à une station, il est facile pour lui d’aller à pied à la station suivante. Ainsi, il n’est pas découragé. », Alejandra Alvarez (Area Metropolitana)
  • Il s’agit d’un mode de transport qui est intégré dans le système existant. Pour y avoir accès, les utilisateurs peuvent utiliser leurs cartes de transport habituel : CIVICA.
  • C’est un service gratuit pour les utilisateurs.
  • Les stations sont situées près d’autres modes de transport : Metro, Metroplus, MetroCable.

« Nous avons remarqué qu’un gros frein à l’utilisation du vélo comme mode de transport urbain à Medellin est la sécurité. Les gens ne se sentaient pas en sécurité sur les routes. Nous avons donc travaillé sur la construction d’infrastructure adéquates : les ciclorutas (pistes cyclables) », Alejandra Alvarez (Area Metropolitana). Ces pistes sont facilement reconnaissables car peintes en rouges au niveau des intersections. Les automobilistes et les cyclistes ont des panneaux de signalisation ce qui permet une cohabitation entre ces deux modes de transport.

A court-terme, l’Area Metropolitana cherche à promouvoir l’utilisation des vélos par les femmes qui ne représentent aujourd’hui que 24% des trajets.

Mais l’Area Metropolitana voit beaucoup plus grand pour les années à venir. Dans son Plan de Ordenamiento Territorial (POT) ou plan de développement territorial, Medellin ambitionne de mettre en place un réseau de 400 km de ciclorutas. « En comptant, l’ensemble de l’agglomération on arriverait à un réseau de 600 km ce qui en ferait le réseau le plus grand de Colombie », déclare Ivan  Reinaldo Sarmiento Ordosgoitia, Doctorant en transport à l’université nationale de Colombie. Il y a un potentiel énorme, Dr. Orgosgoitia estime que le vélo pourrait absorber  5% des trajets quotidiens, soit plus de 220 000 trajets, et ainsi permettre à Medellin de contrôler son émission de CO2 et améliorer sa qualité de vie.

Affaire à suivre, Medellin suivra t’elle les traces de Bogota ?



* L’Area Metropolitana Valle de Aburra est une organisation gouvernementale qui regroupe 9 municipalités : Medellin,Caldas, La Estrella, Itagüí, Sabaneta, Bello, Copacabana, Girardota et Barbosa. L’un de ses départements travaille sur les questions de mobilité urbaine et de développement durable. Cette organisation particulière permet l’harmonisation des politiques de développement urbain dans l’ensemble des municipalités.

**EAFIT : célèbre université de Medellin ; EAFIT a un département dédié à la mobilité urbaine. Pour en savoir plus : http://www.eafit.edu.co/Paginas/index.aspx

Pour en savoir plus :